Métagénéalogie

 

Le mot psychogénéalogie a été employé par Alejandro Jodorowsky à la fin des années 70. Depuis, son utilisation s’est progressivement dégradée jusqu’au point d’arriver à servir de réceptacle à des pratiques extraordinairement variées, de telle manière que cette même diversité a fini par nuire au terme même. Certaines d’entre-elles d’elles menant à la psychologie pure et dure, et d’autres, à une sorte de spiritisme moins vérifiable.

Ce qu’ont en commun toutes ces analyses est que ces disciplines viennent d’une même prise de conscience, émergente depuis déjà quelques décennies : l’influence de la lignée sur l’individu. (…) La Métagénéalogie se propose toutefois de réconcilier les adversaires apparents en se situant, précisément, à leur point de conjonction : là où le rationnel collabore avec l’irrationnel, où la science danse avec l’art, où la « clairvoyance » signifie plutôt intuition que lucidité. En langage actuel, dans lequel les concepts propres à la neurologie sont dorénavant monnaie courante, on pourrait dire qu’il s’agit d’équilibrer l’hémisphère cérébral droit avec le gauche.

Marianne Costa, bref extrait de l’introduction de « Metagenealogía » (Alejandro Jodorowsky et Marianne Costa, ed. Siruela 2011)

ORIGINES DE LA PSYCHOGÉNÉALOGIE

APPROCHES DU CONCEPT DE PSYCHOGÉNÉALOGIE

LE BUT, LA TRICHERIE SACRÉE

L’ARBRE GÉNÉALOGIQUE, LA RÉCOLTE DE DONNÉES

LES RÉSISTANCES

POUR COMMENCER À INTERPRÉTER L’ARBRE GÉNÉALOGIQUE

TA TRIADE EST TON TRÉSOR ET TON PIÈGE

LES QUATRE CENTRES

  • DIAGONALES DES CENTRES : LA FROIDE ET LA CHAUDE

SECRETS DE FAMILLE

LE NIVEAU DE CONSCIENCE DE NOTRE ARBRE GÉNÉALOGIQUE

UNE INTRODUCTION AU CONCEPT DE NŒUD

NÉVROSE D’ÉCHEC

ABUS

LE NEUTRE COMME CAPACITÉ À SE DÉPLACER NOUS DANS TOUTES LES DIRECTIONS

LES CONTRATS : DES CODES QUI NOUS EMPÊCHENT D’ÊTRE QUI NOUS SOMMES

  • NOTRE NOM EST LE PREMIER CONTRAT QUE NOUS PORTONS

QUESTIONS SUR LA NAISSANCE

  • LE MASSAGE DE NAISSANCE

LA FAUTE

L’ARGENT COMME ÉNERGIE

NOUS PORTONS  NOTRE FAMILLE DANS NOTRE CORPS

LE COUPLE EST UNE THÉRAPIE

LE DÉCÈS DANS L’ARBRE GÉNÉALOGIQUE

VOCABULAIRE PSYCHOCHAMANIQUE : FANTÔMES, ESPRITS, ENTITÉS ET DÉMONS

PROBLÈMES DE TRANSMISSION

LE SYNDROME D’ANNIVERSAIRE

5 réflexions sur “Métagénéalogie

  1. Bonjour, je viens de terminer de lire en français le livre « Métagénéalogie  » et pendant la lecture de 4 jours je ne me nourrissais pas, je buvais que l’eau et du thé au miel, à la suite de la lecture j’ai choisit de faire un acte psychomagique qui est :
    enterrer les parents du passé. J’ai révé que je me tuais deux jours après, et je suis bien libre, je ressens comme une complétude, mon être essentiel devient plus présent chaque jour et avec les autres je suis dans mon centre totalement . Je vois comme un avant – le passé – et un après comme mon futur maintenant.
    ça résonne fort chez mes deux fils de 29 et 30 ans. En ce moment je communique avec eux et ils me raccrochent ou ne répondent pas.
    Dans ma créativité je deviens consciente de sa valeur monétaire et j’ai le droit de recevoir tout le succès qui va avec.
    J’espère faire un couple heureux prochainement,

    Merci beaucoup pour tout le travail que vous avez fait et faites toujours.
    ça m’inspire de continuer à chercher toujours et encore l’essentiel.
    Patricia Renault, Montréal (Québec)

  2. Bonjour,

    Je stagnais sur mon arbre généalogique à chercher à comprendre certaines névroses.
    D’après votre article, ainée je suis la lignée de mon père, or…or…j’ai crée l’exact inverse de mon père
    il est intellectuel et suis artistique, celà m’a coûté très cher et valu d’être cataloguée « difficile et caractérielle »
    pour lui j’ai les « pôles inversés », quand votre inconscient est imbibé de notions aussi négatives, c’est difficile
    d’accepter d’Être, parce que l’on a résisté à ce qu’un parent voulait qu’on devienne, sans compter les
    projections psychiques des parents, comment en pas finir fou avec toutes ces résistances ?…
    « Les enfants ne nous appartiennent pas » il serait temps que certains parents le comprennent…
    😦

  3. Bonjour,
    J’ai lu la plupart des livres écrits sur la dimension transgénérationnelle et pour ma part je pense que ce livre est ce qu’il y a de mieux sur le sujet.
    Très bien construit, d’une belle écriture, il aborde avec profondeur les multiples facettes des transmissions familiales.
    De plus ce livre est souvent drôle et toujours intéressant.
    Un grand Merci à Marianne et à Alejandro pour leur Collaboration !!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s