Bibliomancie

Alejandro Jodorowsky :

Le monde est une trame de lignes infinies.
Tout résonne, comme dans un orchestre.
C’est ce qu’on appelle synchronicité, quelque chose qui est sous la logique et unit les choses.

La bibliomancie est un art divinatoire qui consiste à ouvrir au hasard un livre quelconque, en formulant ou non une question, à lire le premier paragraphe qui apparaît et à essayer d’y trouver la réponse à nos inquiétudes.

Examen historique :

– Dans l’Empire romain et au Moyen-âge, on pratiquait une méthode divinatoire ou de prévision du futur connue sous le nom de « Sortes Virgilianae », une personne posait une question sur son futur et, tout de suite après, choisissait au hasard un passage de l’Énéide de Virgile (70 av JC-19 av JC). On lisait le passage et on l’interprétait comme réponse à la consultation. Le prestige dont jouissait Virgile à cette époque était tel qu’on l’a considéré comme un magicien et un prophète, en étendant sa prophétie à son œuvre sommet : l’Énéide.

– On raconte dans les chroniques qu’Adrien (76-138) a choisi au hasard un paragraphe de l’Énéide qui a prédit l’approbation par Trajan à sa succession au trône impérial. Et que Claude II a aussi indiqué un paragraphe qui a prédit le décès de son frère Quintilien quelques jours après être devenu empereur.

– On a aussi utilisé les « Sortes Homériques » (en utilisant l’Illiade et l’Odyssée d’Homère).

– D’autres formes de bibliomancie (utilisation de livres pour la divination du futur) ont été très fréquentes tout au long de l’Histoire, fréquemment en utilisant des textes sacrés comme la Bible (« Sortes Sanctorum ») ou le Coran dans la culture islamique. Des ecclésiastiques comme Saint Augustin ou Saint François d’Assises pratiquaient ces consultations et ils ce laissaient guider par les messages des textes qu’ils lisaient.

Pourquoi ouvre-t-on une page et pas une autre ? Nous pourrions nous le demander. La réponse est la même que celle que nous donnons à d’autres questions comme, pourquoi tire-t-on une carte du Tarot et pas une autre ? Ou, pourquoi les pièces de monnaie du Yi-King se tombent ainsi et pas d’une autre façon ? :

– Par synchronicité. Nous pourrions aussi l’expliquer dans les termes de la loi de l’attraction. Comme le dit Alejandro Jodorowsky, « si le hasard n’existe pas, tout est miracle ».

Tu peux aussi pratiquer la bibliomancie avec tes livres favoris… et avec ce blog, en ayant l’esprit ouvert afin d’entendre les messages et interpréter les réponses.

Laisse un article te transmettre un message ou formule une question :

Publicités

2 réflexions sur “Bibliomancie

  1. Bonjour, est-ce de la bibliomancie ce que je décris dans cet article de mon blog (voir site web), quand j’ouvre des livres au hasard « sachant » ou « pressentant » ce que je vais y trouver, et qui se trouve là par le plus grand des « hasards » : un mot ou une image… Parmi des millions d’autres… Merci de votre avis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s