Guérir avec la psychomagie V

Psychomagie et art : quelle est la relation ?

Alejandro Jodorowsky affirme que le psychomagie est l’art qui condense toutes ses facettes créatives : théâtre, pantomime, scénarii de bandes dessinées, œuvres paniques, films … La psychomagie est la formule avec laquelle il croit être parvenu à un art de guérison.

Pouvons-nous définir le concept d’art ? Et l’enseigner ?

Il y a une phrase d’Ernst Gombrich, dans laquelle il dit que : «L’art, en réalité n’existe pas. Il n’y a que des artistes.»

S’il semble difficile à définir, il l’est encore plus quand nous essayons de le transmettre ou de l’enseigner. Selon Cristóbal Jodorowsky on ne peut pas enseigner l’art. On peut transmettre certaines bases mais il faut avoir un don, tu peux donner aux gens quelques notions utiles, mais au final soit tu es artiste soit tu le n’es pas.

D’où vient l’art ?

Il semblerait que l’art vient de l’inconscient collectif, “l’art” n’est pas une propriété privée. Chaque nouvelle idée assimilée provoque un changement, une transformation dans notre intériorité.

Certains émettent la critique comme quoi la psychomagie, ce n’est qu’en fait que du théâtre.

Dans l’optique de Jodorowsky tout acte psychomagique doit être théâtral, il s’agit d’un  théâtre sacré. C’est une chirurgie inventée, théâtralisée. Toutes les cérémonies auxquelles nous assistons dans notre vie sont du théâtre (tout comme la messe à l’église).

Quel est l’effet positif du théâtre ?

Sigmund Freud, médecin et homme de science a traité l’inconscient comme “une forêt”. Il considérait que l’homme était un animal doué de langage. D’où le fait qu’il utilisa la raison pour arriver à l’inconscient. Il a tenté de parvenir à l’inconscient en utilisant la parole, mais l’inconscient ne comprend pas les mots, c’est là le problème.

Alejandro Jodorowsky a entrepris un processus inverse, en partant de l’art, il parle directement à l’inconscient. Sans mots, il s’agit d’utiliser le langage de l’inconscient qui est artistique.

Pouvons-nous définir le but de l’art ?

Selon Jodorowsky : «Le but de l’art c’est la guérison, parce que si l’art ne guérit pas, il n’est pas vrai». L’unique langage qui élève le niveau de conscience, c’est le langage de l’art et de la poésie. Un bon exercice quotidien consiste à écrire une petite poésie tous les jours en se levant.

Il dit aussi que l’art comme projection des névroses de l’ego de l’auteur ne l’intéresse pas mais que qu’il est intéressant comme instrument de guérison.

Quel est l’aspect de l’être humain qui le plus fréquemment requiert une guérison ?

C’est sans doute l’ego émotionnel qui tombe le plus souvent malade, chez la personne et dans la société. Jodorowsky dit qu’il y a beaucoup à guérir dans le monde au niveau émotionnel, là où apparaissent les maladies, les cancers, les bombes. Aujourd’hui, le monde connait une grande crise émotionnelle. Elle n’est pas économique, elle est émotionnelle.

La psychomagie est une forme précurseuse d’un art de guérir ?

À l’origine de l’activité artistique, il y a la guérison. Les anthropologues nous expliquent clairement que la magie et l’art sont nés ensemble dans les peintures rupestres. La kabbale et l’alchimie étaient aussi pratiquées par les artistes, on les appelait hommes de science.

Pouvons-nous considérer la psychomagie comme une combinaison d’art, de psychanalyse et de magie ?

Aussi bien dans l’art, dans la psychanalyse que dans la magie, on enquête sur la manière d’atteindre l’essence de l’inconscient, c’est à dire, arriver à communiquer avec lui en acceptant qu’il soit notre allié essentiel. Le fil qui relie à cette discipline s’appelle miracle (sous la forme de ces synchronicités réellement curieuses que nous devons découvrir chaque jour).

Quels autres concepts artistiques utilise Alejandro Jodorowsky dans le psychomagie ?

Il emploie la danse, la poésie, la peinture, la musique, la sculpture, la gastronomie, l’aromathérapie, le Tarot, etc. Il n’applique pas un art thérapeutique mais une thérapie artistique.

Quel rôle a l’imagination dans la psychomagie ?

L’imagination a un rôle important, comme le démontrent, les actes suivants qu’Alejandro Jodorowsky prescrit :

1. Si tu doutes de ta beauté, sors de ta maison et agis pendant une journée comme si tu étais une femme ou un homme très séduisant, avec toutes ses conséquences.

2. S’il te semble que tu as un petit corps, sors de chez toi, et passe une journée en te sentant grand tout au long de celle-ci.

3. Si tu n’as pas beaucoup d’argent, sors de chez toi comme si tu avais 1.000 millions d’euro sur ton compte en banque.

D’autres exemples ?

4. Si tu doutes de ton courage, fais naître une tête de cobra imaginaire au-dessus de la tienne et marche avec ailes dans le dos, en traînant une queue de reptile derrière toi.

5. Si tu es un homme, pour donner une impulsion à ton potentiel créatif, peins-toi les testicules en rouge (avec du colorant alimentaire).

6. Si tu es une femme et que pour cette raison, on a limité ta créativité littéraire, mets-toi un faux phallus, trempe-le dans la peinture et sur une grande feuille verticale placée sur un mur, commence à écrire ton livre. Le jour suivant, écris en ayant mis le phallus. Écris ainsi tous les jours jusqu’à ce que tu n’aies plus besoin de le porter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s