L’échec n’existe pas, il n’y a que des changements de direction

 

« Après deux années de travail intense à Paris, alors qu’il semblait que Dune allait être réalisé, le producteur a brusquement interrompu le projet. Notre déception a été énorme, Dan O Bannon le futur directeur des effets spéciaux, a dû retourner à Los Angeles et il a été interné pendant deux ans dans un hôpital psychiatrique. Le peintre Giger, qui avait imaginé les décors, s’est plaint avec fureur de cet « échec ».

Sans me laisser démolir par les assauts de la réalité, j’ai dit à Mœbius, qui avait travaillé sur la conception des costumes et avait dessiné les trois mille dessins du story board : « L’échec est une invention mentale, il n’existe pas. Nous le remplacerons par « changement de direction ». Et je lui ai proposé que si nous ne pouvions pas exprimer nos visions dans le cinéma, nous pouvions les réaliser sous  forme de bandes dessinées. Voici comment est né l’Incal. »

 

Fragment d’une note d’Alejandro Jodorowsky.

Publicités

2 réflexions sur “L’échec n’existe pas, il n’y a que des changements de direction

  1. Il y a 30 ans en découvrant l’Incal j’avais vraiment reçu un choc initiatique, (plus pour le message que pour le dessin) à tel point que j’avais tout mis en oeuvre pour rencontrer Jodo qui donnait depuis longtemps déjà des conférences à Paris.J’avais eu le déclic en Bretagne.Et tout s’est enclanché; les conférences, les stages décoiffants,les rencontres.Je me rappelle lors d’une de ses conférences, l’intervention d’un indien-chamane d’Amérique sur le message sacré et initiatique de l’Incal , ce qui l’avait incité à traverser les continents pour venir à sa rencontre….!
    A l’époque, c’était le violet qui prédominait, c’était devenu un signe de reconnaissance entre jodomaniaques jusqu’à ce que Jodo remette en cause cette habitude et nous mette en garde contre l’adoration aux gourous et nous laisse à notre libre-arbitre.
    Les années ont passé,je me suis désenchanté mais je reste toujours autant paralysé tel un enfant timoré devant le vieil homme plein d’humilité et d’humanité qu’il est devenu. Je l’ai encore constaté au salon du livre lorsqu’il m’a dédicacé » le manuel de psychomagie »
    Tout ceci pour remercier le plan créateur de me permettre de revenir à l’enseignement de Jodo pour mieux me comprendre et accepter ma vieillesse et ma mort. Pas facile de changer d’état d’esprit , pas facile de grandir, pas facile de s’aimer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s