Guérir avec la psychomagie III

Les choses que je vais lire ici sur la métagénéalogie et la psychomagie peuvent changer ma vie ?

Un enseignement n’acquiert toute sa force transformatrice qu’à partir du moment où il est appliqué, comme le signale Alejandro Jodorowsky. Une prise de conscience qui n’est pas suivie d’un acte s’avère complètement stérile. Par contre, un acte a un caractère plus concluant que n’importe quel mot. En définitive, ce sont les actes qui nous guérissent, ce sont eux qui peuvent nous changer la vie. Malheureusement tu ne trouveras ici que des mots…

 Mais n’est-il est pas vrai que les mots enseignent aussi ?

Les choses importantes ne sont pas enseignées, elles sont apprises. Le mot « apprendre » dérive de « s’emparer ». Un enseignant peut donner quelque chose à un élève, mais cette chose ne sera sienne tant qu’il ne l’aura pas prise, on ne s’en empare pas par un acte de volonté. S’emparer des mots te fait être un réceptacle de mots, tandis que t’emparer d’expériences te transforme complètement.

QUESTIONS SUR L’ARBRE

Est-il nécessaire de couper ces parties de notre héritage généalogique qui s’avèrent toxiques ?

Comme le dit Alejandro Jodorowsky : « Tout ce que nous avons reçu est un trésor ». Il est par conséquent inutile d’éliminer une partie. Ce qu’il faut faire c’est féconder ce que l’on nous a donné.

Un exemple ?

Si son père a abusé d’elle, la solution n’est pas de couper la relation avec lui et de le haïr toute se vie, parce qu’elle haïrait tous les hommes, se mettrait en couple avec des hommes abusifs et peut-être transférerait cette relation dans d’autres domaines de son existence, comme sa vie professionnelle ou dans ses relations avec ses ami(e)s. Il est sain de revenir au père, de lui faire face et de demander une compensation. De l’acte elle sortira enrichie, capable de voir le père avec un autre regard, le regard de celle qui reconnaît les dons et les qualités qui sont les siennes. Nous trouverons dans l’abus un maître, un chemin qui nous mènera à être ce que nous sommes maintenant.

Que pouvons-nous faire de nos peurs ? (associées à l’arbre généalogique)

Apparemment, ce qui nous effraye perd sa force au moment où nous cessons de le combattre. Si nous voulons fortifier un ennemi, contentons nous de le haïr, plus grande sera notre haine plus solide il se présentera devant nos yeux.

QUESTIONS EN RAPPORT AVEC LA MALADIE ET LA PSYCHOMAGIE

Est-il possible de guérir des maladies en utilisant des métaphores ?

Toute maladie est une métaphore physique d’une interdiction inconsciente dont il faut se défaire pour guérir.
On peut opérer un patient avec un couteau, en feignant de couper le corps physique, de sorte que le corps psychique accepte qu’il a été coupé et ouvert.
Approfondissons le concept du corps psychique
Dans le psychisme il y a des couches. Il y en a une qui contient le basique, l’instinctif et la force vitale, qui n’a pas de logique, qui se meut de manière métaphorique. Par dessus, il y a d’autres couches d’information qui font place à la dernière couche où se loge le rationnel, la partie qui choisit, en associant et en mettant un nom aux choses.
Une fois qu’on identifie ce qui « tracasse », et dans quelle partie de l’arbre cela se situe (c’est-à-dire quels membres sont touchés), vient la résolution ou l’acte de psychomagie. On recourt aux symboles et aux métaphores parce que c’est la seule manière de communiquer avec l’inconscient, ici la logique n’a pas sa place.

Pourquoi ces actes sont-ils prescrits généralement de façon si directe et rapide ?

Entre autre, l’acte est rapide parce qu’il ne peut pas être résolu intellectuellement. Nous n’enseignons pas à résister, mais nous allons à la racine et nous mettons un point final.

Des exemples pratiques de ces métaphores psychomagiques ?

– une femme se présente avec une forte douleur à la mâchoire dont elle ne parvient pas se défaire, qui provoque chez elle des douleurs constantes à la tête. La prescription de Jodorowsky a été la suivante : « Tu dois acheter de la pâte d’amandes et faire une sculpture du problème. Si c’est un homme, un homme… À minuit, tu te déshabilles et à quatre pattes, tu la détruis avec ta mâchoire. Mais ne mange pas toute cette énorme boule de pâte. Seulement un peu. Le reste tu l’enterres et tu plantes une belle fleur au dessus.

– Un homme souffre à cause d’une verrue qui lui est sortie de la plante du pied gauche. Il prendra des photocopies d’une photographie de sa mère et les découpera en forme de semelles. Il en mettra une dans la chaussure face à la verrue. Au fur et à mesure que cette semelle s’usera, il en changera pour une autre et ainsi successivement jusqu’à ce que la verrue disparaisse.

– Une femme souffre d’angoisse permanente. Jodorowsky la questionne à propos de sa vie intra-utérine et découvre une souffrance. Il lui recommande de reproduire sa vie intra-utérine et de recréer sa naissance. Elle doit s’entendre avec sa mère pour qu’elles s’installent toutes les deux, dévêtues, la fille reposée sur la zone de l’abdomen, et qu’elle reçoive beaucoup d’amour et énergie positive pour ensuite revivre un accouchement parmi les draps dont elle aura été recouverte pendant le processus. Mise en scène d’une naissance idéale.

– Une dame souffrait du vertige (peur d’être engloutie par sa mère, frayeur devant le sexe maternel…), un tournis constant à la vue de l’eau, même d’une flaque. Jodorowsky lui a conseillé de mettre ses pieds entre les cuisses d’une femme et de frotter énergiquement la plante contre la vulve. Elle raconte dans le livre « Psicomagia » que cet acte a provoqué une crise de pleurs, suivie d’une révélation salvatrice.

GUÉRIR AVEC LA PSYCHOMAGIE IIII

Publicités

4 réflexions sur “Guérir avec la psychomagie III

  1. Bonjour,
    Comment pouvons nous situer ce qui tracasse dans notre arbre quand on ne le connait pas du côté paternel, et c’est ce côté là qui m’attire? Mon père a été adopté et mes recherches n’aboutissent pas, il m’a toujours dit qu’il venait de l’assistance publique or aucune trace!
    Merci pour votre réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s