« C’est génial, ils forment un vrai petit couple ! » = monstruosité

 

Quand les deux enfants sont de sexe différent, il n’est pas rare que les parents projettent leur vision du couple sur eux : le frère et la soeur reproduisent alors  l’atmosphère entre les parents, se querelleront comme les parents se querellent, ou au contraire seront encouragés à former une sorte de petit couple qui peut même tourner à la relation incestueuse. Ce fantasme couramment répandu selon lequel frère et soeur forment un couple semblable à celui des parents est en  réalité une monstruosité : en aucun cas frère et soeur ne sont un couple, mais deux individualités distinctes qui coexistent, comme deux espèces d’arbres ou  comme deux planètes du système solaire.

Si la relation entre les parents est coupée ou conflictuelle, la relation frère-soeur devient pathologique. Elle peut tourner soit à la rivalité (chacun choisissant son parti, et s’associant par exemple au parent du sexe opposé), soit devenir incestuelle, parce que les parents sont absents et que frère et soeur reportent leur affection l’un sur l’autre.

“Métagénéalogie”, Alejandro Jodorowsky et Marianne Costa (Ed. Albin Michel)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s