Le couple « platonique »


Chaque fois qu’elle croisait ce garçon elle frissonnait. Son cœur battait fortement et ses idées cessaient de couler avec la précision habituelle. Ils se rencontraient une fois par semaine dans un groupe de joueurs d’échecs. Malgré les multiples occasions, elle n’avait jamais admis ses sentiments. Contrairement à ce qu’on pouvait supposer, son comportement était agressif, presque dédaigneux envers le garçon.

Les mois passèrent, les années, les décennies, et cet amour platonique resta sous le boisseau. Elle vieillit en rêvant à ce qu’aurait pu être sa vie si elle était parvenue à dépasser cet amour « présexuel ».

Vers la fin de sa vie, elle découvrit l’énorme quantité d’interdictions sexuelles et de blocages que son arbre généalogique lui transmettait.

Aujourd’hui sur sa tombe on peut lire : « Dans l’amour platonique il n’y a pas de désir sexuel, c’est un amour infantile ».

***

L’orchestre du quartier a commencé à joué la première chanson de la soirée.

Laura est entrée dans la salle de danse avec son sac à main argenté. Elle ne se sépara pas lui de toute la soirée, parce qu’elle portait à l’intérieur la photographie de Luis, son aimé. Il ne l’avait jamais embrassée, il ne lui avait jamais demandé de sortir, il ne l’avait jamais appelée, en réalité il ne lui avait jamais parlé… mais pour elle, il était son aimé. Assise sur une chaise, de soupir et soupir, elle voyait les couples danser et rêvassait en imaginant comment serait chaque pas lors d’une danse avec Luis. Le garçons attirés par sa beauté qui s’approchaient d’elle pour l’emmener sur la piste furent nombreux, mais Laura les rejetait sans douter d’elle, parce qu’elle était en couple avec cet amour de papier.

Quand la soirée approcha de son terme, elle regarda à l’intérieur de son portefeuille pour admirer à nouveau son adoré et elle vit seulement un morceau usé de bristol blanc. Quelque chose lui dicta d’écrire dessus une phrase : « Au revoir ». Avant que l’orchestre entonne son dernier accord, elle dit « Bonjour » à un jeune qui était resté assis près d’elle toute la soirée, mais que jusqu’à présent ses yeux n’avaient pas vu.

La danse d’une nouvelle vie en couple commença pour la belle Laura.

Publicités

Une réflexion sur “Le couple « platonique »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s