La Crucifixion comme changement de cycle

 

Alejandro Jodorowsky dans « Le Dieu Intérieur »

J’ai jamais rien vu de plus beau et on ne trouve nulle part la souffrance. Vraiment ! Il est évident que le Christ s’exclame « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? », mais ce cri n’est pas le cri d’un humilié. C’est un cri de royauté.

Il était neuf heures quand ils le crucifièrent. (Marc 15, 34)

Pourquoi la neuvième heure ? Les chiffres ne sont pas choisis au hasard. Dans le Tarot, le neuf c’est la crise, la dernière action qui se réalise avant la fin du cycle. C’est L’Hermite. Cela veut dire qu’un cycle va arriver à son terme et qu’un nouveau s’apprête à commencer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s