Etre et paraître

 

Cette ombre avait travaillé dur la plus grande partie de sa vie,
se privant luxes et plaisirs. Enfin, elle réunit la somme dont elle avait besoin
pour s’acheter un corps de chair et d’os. Avec une grande fierté, elle se le colla aux pieds
et l’obligea à faire toutes sortes d’activités inutiles dans le seul but de briller devant
les autres ombres qui, fatiguées de manier depuis tant d’années leurs corps,
les déplaçaient avec de gestes banals et faciles à exécuter.

Alejandro Jodorowsky
 Illustration : François Boucq

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s