Conversation avec le Maître (11)

 

– Maître, comment faire pour que ce jour si laid ne me déprime pas ?

– Les fleurs parfumées au printemps, la lune argentée en automne, la brise fraîche en été, la blancheur de la neige en hiver. Si l’esprit ne se perd pas dans des questions insignifiantes, chaque jour est un moment heureux dans la vie des hommes.

– Maître. Comment être juste ?

– La justesse occupe le centre de l’esprit. Si nous agissons en référence à ce centre juste, toutes nos actions seront justes.

– Maître, que restera-t-il de moi après que je sois mort ? Je veux laisser une trace.

– D’où qu’il vienne et où qu’il aille, l’oiseau marin ne laisse aucune trace. Toutefois il ne perd jamais son chemin.

Alejandro Jodorowsky
Image : Vsevolod Shvayba

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s