Rien n’est perdu tant que tu arrives à entrevoir la lumière qui est au fond du tunnel

Un paysan avec de grandes difficultés pour aller de l’avant possédait quelques chevaux qui l’aidaient dans les travaux de sa petite exploitation agricole. Un jour, il découvrit qu’un des animaux était tombé dans un puits très profond duquel il serait presque impossible à sortir. Bien que le cheval ne soit pas blessé, le paysan a évalué la situation et a conclu, avec une grande peine, que pour le dégager il devrait payer beaucoup d’argent, et il n’en avait pas.

Il a alors décidé de sacrifier le cheval en remplissant le puits de terre jusqu’à l’enterrer. Avec aide de l’un de ses fils, qui pleurait à chaudes larmes, il a commencé à remplir le puits de pelletées de terre.

Alors, est arrivé quelque chose de totalement inattendu qui a laissé les deux fermiers bouche-bée.

Au fur et à mesure que la terre tombait sur l’animal, il s’agitait, la piétinait et elle s’accumulait dans le fonds du puits. C’est ainsi que, sans aucun plan de sauvetage, le cheval a pu monter et monter vers la surface jusqu’à sortir du trou.

Álex Rovira, Francesc Miralles. La forêt de la sagesse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s