Comment gérer le succès, afin que celui-ci ne devienne pas un problème ?

 

Alejandro Jodorowsky : L’auteur Robert Louis Stevenson a ainsi défini le succès : « Être ce que nous sommes et se transformer en ce que nous sommes capables d’être est le seul but de la vie. L’homme de succès est celui qui vit bien, qui rit souvent, qui a gagné le respect d’hommes intelligents et l’amour des enfants, qui accomplit ses devoirs, qui ne cesse jamais d’apprécier la beauté du monde, qui cherche le meilleur des autres et donne le meilleur de lui-même. » C’est une bonne explication, mais pas assez profonde. Je crois que le livre sacré hindou « le Bhagavad-gita » peut nous éclairer un peu plus : « Pense à l’œuvre et non à son fruit. Sacrifie l’ego individuel. Que ta vie soit une offrande. » Le succès c’est le triomphe de l’être et non du paraître. Avant le profit, doit exister l’amour de l’œuvre, pas l’amour à soi-même. Si on obtient l’admiration du monde au moyen de négociations, d’ornementations, de modes, de mafias, de mensonges, d’astuces, de concessions au peuple, de complicité avec des politiciens, d’inauthenticité, plus que les applaudissements, la renommée et l’argent se multiplient, le comédien ne sera jamais satisfait, il souhaitera de plus en plus la fétide renommée, et à la fin, l’âme vide, il finira par s’autodétruire. L’homme authentique se livre corps et âme à l’œuvre, sans attendre de profit, sans être au service de son ego individuel, avec une conscience transpersonnelle. Il ne  plante pas de forêts d’arbres artificiels, il lance des graines en toute simplicité, et, plein d’amour pour ces graines, il accepte qu’elles ne fructifient pas et avec le même amour, les voit grandir et nourrir l’humanité. Le succès, pour ceux qui souhaitent seulement paraître ne se transforme pas en problème, c’est depuis le début un problème. Pour les êtres authentiques le succès n’est pas un problème puisqu’ils ne le poursuivent pas. Quelqu’un m’a dit d’un excellent médecin : « Méfies-toi de lui car il gagne beaucoup d’argent », je lui ai répondu : « Ce médecin ne soigne pas pour gagner de l’argent, mais gagne beaucoup d’argent parce qu’il guérit ».

Réponse d’Alejandro Jodorowsky à Plano Creativo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s