L’acteur

 

« On ne le connaissait uniquement par ses apparitions dans les feuilletons télévisés. Ses journées terminées, il quittait les studios en cachette et allait se perdre dans la chambre d’une pension où il n’était reconnu par personne. Il n’avait ni amis, ni parents, ni sentiments, ni idées ni désirs. Il ne se sentait exister que dans sa série de dix-neuf heures trente… Un jour, il disparut. La presse parla de fugue amoureuse, d’enlèvement, de crime. Pour remplir le vide laissé par son absence, on a organisé des rétrospectives des épisodes de la série. Pendant ce temps, à la Croix Rouge, un inconnu agonisait sans pouvoir mourir. Une dame qui filmait un parent accidenté, en le voyant à travers sa caméra l’a reconnu. Se rendant compte qu’on le filmait, l’acteur put enfin expirer. Il le fit avec une grâce sublime. La nouvelle fut communiquée à toutes les agences. On lui consacra des pages entières dans les journaux et le film de son décès fût enterré dans le Mausolée National dans un cercueil luxueux. Son cadavre fut jeté dans une fosse commune. »

Alejandro Jodorowsky

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s