Cabaret mystique 1 • La beauté est l’éclat de la vérité

 

Alejandro Jodorowsky : Un homme va chez son tailleur et se plaint :  « Vous m’avez fait un très joli costume, mais les manches sont trop courtes. » Le tailleur lui dit de rétrécir ses bras, de la sorte, les manches seront à la bonne taille. « D’accord, lui répond l’homme, mais cette partie qui couvre mon épaule droite est plus large que l’autre ». Le tailleur lui dit de se pencher un peu vers la gauche, ainsi le costume sera équilibré. « D’accord, mais les jambes du pantalon sont aussi trop courtes ». « Pliez un peu les genoux et personne se rendra compte de cela. » « Parfait, maintenant tout va bien » dit l’homme. Il part dans la rue tout tordu. Il croise un ami. « Mon pauvre, que t’es-t-il arrivé ? Tu marches comme un monstre. » « Oui, lui répond l’homme, mais mon costume est formidable ! ».

Le costume raté symbolise l’ego que la famille, la société et la culture nous créé. Le cerveau nous donne une vision limitée de nous-mêmes, mais avons des possibilités infinies d’être. L’Être essentiel, cette dimension inconsciente, puissante, infinie, ce qu’en vérité nous sommes, doit s’adapter à un costume qui nous emprisonne, à une personnalité qui paraît « normale », sans pouvoir se montrer dans toute sa grandeur créative… Le véritable costume, la personnalité équilibrée, celle qui est nécessaire pour vivre en société, il faut aller au plus profond de nous-mêmes pour la trouver, un beau costume   qui laisse apparaître ce que nous sommes sans être déformés par les intérêts principalement économiques du monde dans lequel nous vivons pour le moment, un ego en pleine santé. L’ego limité vit maladivement et ses limites mentales le rendent complice de la politique et des négoces qui détruisent à la planète… Prends quelques minutes de repos, assieds-toi sans bouger et observe quel type de costume tu portes.

Ce même homme, tout tordu dans son élégant costume, va au casino et perd tout que ce qu’il a. Il sort dans la rue, met un pistolet contre son sein décidé à appuyer sur la gâchette. Il est interrompu par une gitane. «  Monsieur, s’il vous me donnez 10 euro et si vous me montrez la paume de votre main, je vous dirai votre futur ! ».

Il y a des choses qui ne peuvent être dites avec des mots. La vérité exprimée avec des mots est seulement une approximation de la réalité. Le mot n’est pas la chose. La vérité est ineffable. Ce que nous pouvons connaître c’est la beauté. Elle est l’éclat de la vérité. Le plus que tu peux trouver en toi-même, c’est ta beauté intrinsèque et immortelle. Sois celui/celle que tu es, que tu aies fait ce que tu as fait, aussi limité qu’ai pu être ton costume, en mourant dans cette dimension, tu entreras dans la dimension de la beauté.

Si tu ne me donnes pas 10 euro, je te dirai ton futur : tu te transformeras en une âme sublime !

Publicités

2 réflexions sur “Cabaret mystique 1 • La beauté est l’éclat de la vérité

  1. Bonjour, en tapant metagénéalogie je suis arrivée sur ce site ! Quel bonheur ! il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous.
    Merci de me tenir informée des nouveaux articles. J’ai commencé le « Cabaret mystique » et je mets un pied devant l’autre …
    Je vous souhaite de beaux moments de beauté
    Roselyne

  2. merci beaucoup de me permettre d’avoir accès à ce site. Quand j’ai besoin de m’abreuver de beauté, je viens y puiser quelques fleurs immortelles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s