Cabaret mystique 8 • Pensée magique (4)

Alejandro Jodorowsky
6.- “Le moment du pouvoir c’est maintenant”

Le temps où nous pouvons réaliser des choses est MAINTENANT. Ici se trouve la totalité de notre passé, ici, nous sommes en entier, tout notre pouvoir est ici.

La matière est énergie, et l’énergie est amour, un amour qui a comme finalité la création continue de l’univers. Pour réveiller cet amour en nous, nous devons abandonner toute velléité de possession. On nous donne pour que nous donnions. Si nous comprenons que l’instant que nous vivons est une explosion d’amour, si nous donnons nos battements de cœur au monde, si nous acceptons la réalité de la même manière qu’un fœtus accepte sa mère, nous aurons le pouvoir de prendre n’importe quelle décision. Si, par exemple, nous disons avec tout notre être “Cette relation est en train de me dévorer l’âme, je la termine maintenant !” ça va se produire. Si quand nous avons un crise de colère on se dit “Assez !, ceci n’est pas moi, je reviens à mon Moi essentiel !” nous nous calmerons à l’instant même. Si nous décidons “Je vais donner le meilleur de moi-même au monde !” nous pourrons commencer à l’améliorer.
Un poisson qui navigue dans une rivière n’a apparemment aucun pouvoir, mais il appartient au puissant courant. Son destin est le destin du torrent. Quand le poisson comprend ceci, il abandonne toute opposition et se laisse entraîner jusqu’à l’océan. Le pouvoir consiste en réaliser maintenant ce qui se doit se réaliser. Il y a un proverbe turc qui dit “Ce que tu désires faire cette nuit, fais-le maintenant dans la matinée”.
Depuis notre enfance, nous traînons des regards et des jugements qui nous jugent. Regards et jugements qui deviennent malédictions : “Si tu es comme tu es, jamais tu ne triompheras dans la vie”… En ce moment même je te conseille d’écrire sur un papier tout le négatif et menaçant que t’ont prédit ta famille et tes professeurs. “Tu n’as pas l’oreille musicale… Tu es désordonnée… Sot… Si tu deviens un artiste tu mourras de faim… Si tu sors avec des garçons tu deviendras une pute… Tu échoueras… Étant comme ça, jamais tu trouveras quelqu’un qui t’aime…” et caetera, et caetera. Brûle cette liste et frotte ton corps avec les cendres en disant : “Je transforme les malédictions en bénédictions. Je développerai toute mes possibilités et je triompherai. J’aimerai et je serai aimé(e). Je bénis ce qu’authentiquement je suis.”

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s