Cabaret mystique 5 • Pensée magique (1)

Alejandro Jodorowsky : Dans notre monde, conduit presque exclusivement par les mots, la sèche rationalité nous fait souffrir. Pour obtenir un peu de bonheur nous devons adoucir la réalité avec notre intuition. Je considère utile d’énumérer quelques lois magiques :

1.- “Le monde est ce que nous pensons qu’il est. Nous ne vivons pas dans la réalité sinon dans le concept que nous avons de la réalité.”
Mercredi dernier, lors d’une lecture gratuite de Tarot, une jeune femme m’a dit qu’elle était possédée par un sorcier. Je n’ai pas discuté, je ne me suis pas moqué d’elle, je ne l’ai pas traitée de folle je lui ai simplement répondu : “C’est vrai, tu es possédée. Voyons comment je peux t’aider.” Nous devons accepter la personne dans le monde qu’elle conçoit et projette. Je ne nie jamais ce que me dit le consultant, j’accepte son monde, “Personne ne m’aime”- “Oui, personne ne t’aime, mais voyons ce qu’on peut faire pour qu’on t’aime.”… “Je suis un incapable”- “Oui, tu es un incapable, nous allons voir comment tu peux développer tes capacités”…
Il suffit d’une action dans le monde, pour que le monde commence à changer et t’aider à faire ce que tu désires. Si tu veux triompher, le monde t’aidera à triompher. Si tu veux échouer, le monde t’aidera à échouer.
Nous vivons la réalité comme si elle était un rêve. Nous pouvons faire d’elle un cauchemar, un rêve agréable ou un rêve lucide.
Si tu es au chômage, pens e: “Pourquoi je rêve que personne ne veut me donner un emploi ?” Si on te vole quelque chose, par exemple, ton sac à main, demande-toi: “Pourquoi j’ai rêvé qu’on m’a volé mon sac à main ?”, et tu trouveras la réponse du pourquoi tu as provoqué cela. De tout ce qui nous arrive, d’une certaine manière, plus ou moins importante, nous sommes complices.
Un aveugle, qui marche dans un désert immense, exclame avec joie: “Quelle belle plage !”

2.- “Tous les systèmes sont arbitraires”.
Il n’y a pas un seul système qui soit totalement juste. Dans un univers infini, tout ordre est artificiel. Aucune pensée ne peut avoir une structure inamovible. Mais tu peux utiliser des vérités utiles, qui durent un temps limité, à la fin duquel tu dois les substituer par d’autres, vu que les antérieures sont périmées. Qui s’accroche avec entêtement à ses idées, perd la joie de vivre.
La vérité est celle que tu décides qu’à un moment donné est la vérité, c’est à dire celle qui est utile pour toi, pour les autres et pour la planète. Comme les systèmes sont arbitraires, tu peux à tout moment changer tes lois, tes croyances, tes contrats émotionnels. Quand les idées ne servent plus, nous les éliminons. Pour faire progresser le monde, tu dois réveiller ton esprit sans l’attacher nulle part.
Dans un univers sans limites, que peux-tu faire ? Tu peux créer des limites utiles.
Un aveugle qui est au milieu d’un désert plat, pleure parce qu’il ne trouve pas de limites qui puissent le guider.
Crée des limites qui te permettent de subsister, mais ne deviens pas esclave d’elles.

Image : Laura Kok

Publicités

Une réflexion sur “Cabaret mystique 5 • Pensée magique (1)

  1. Je suis archi d’accord, y estoy muy féliz de esas verdades. Soy hoy KAKI mago Adrian, casi mexicano. El mimo mago. Me gustaria tener una sita con usted, vi que ce presenta usted en le café, voy a ir, quisa lo encuentro. Encantado de leer lo y deseo poder volver a consultarlo. Gracias. Y que Dios siempre los cuidan.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s