Claudio NARANJO : Les conflits mondiaux se résoudront en changeant l’éducation

Que pouvons nous changer dans l’éducation ?

Claudio Naranjo : Cesser d’utiliser l’éducation comme un système d’endoctrinement ou de recrutement pour la société. Il y a un élément despotique : l’école est utilisée pour domestiquer. Nous devrions utiliser l’éducation pour former des êtres complets.

Et qu’est-ce qu’un être complet ?

L’éducation s’occupe seulement de l’esprit rationnel, pratique, instrumental, comme si nous n’étions que cela. On crée des êtres égoïstes et « pratiques » qui n’ont aucun sens du bonheur de vivre.

D’où vient le problème ?

Il nous parait légitime d’éduquer pour le bonheur. Si on calculait le prix du malheur qui est créé, on verrait le côté anti-économique de notre éducation. Elle crée des gens tristes, qui développent des névroses et des maladies psychosomatiques, et qui ne fonctionnent pas bien dans leur travail.

« El oficio de vivir bien », Gaspar Hernández

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s