Le nœud narcissique

Il ne faut pas confondre l’amour de soi-même avec le narcissisme, qui signifie ne pas voir les autres, ne rien aimer qui ne soit un reflet de soi-même.

Dans une interview, Cristobal JODOROWSKY l’explique ainsi :
– Aujourd’hui vous êtes amoureux de vous même.
-Oui. Il y a peu de temps je suis tombé amoureux. Mais rien à voir avec l’ego. Je me suis aperçu que j’étais très content de m’être rencontré, de me promener avec moi-même, de ma façon de regarder, de parler, de me sentir. Je me suis senti fier de moi. J’ai ressenti de l’amour, de la compassion et de la reconnaissance pour le miracle de la vie.
-Un truc pour y arriver ?
C ‘est un processus. Cet amour de soi arrive lorsqu’on est capable d’intégrer non seulement notre famille actuelle, mais aussi nos ancêtres. C’est un grand amour. Lorsque tu intègres tout, toute la collectivité, tu tombes amoureux de toi même.
Mais si tu exclues quelque-chose de toi, par exemple ton père, cela va être difficile. Cette personne que tu exclues, c’est une réserve d’amour à laquelle tu ne pourras pas accéder, une partie de toi. Tu dois l’intégrer.
Il ne faut pas non plus confondre avec le trouble narcissique de la personnalité, qui est une pathologie limitante et désadaptative, caractérisée par un sentiment de supériorité et ceux qui en souffrent ont un besoin maladif de manifester leur grandeur et se sentent très offensés lorsqu’on ne reconnaît pas leur valeur. Il attendent toujours un traitement de faveur et il leur est impossible de se mettre à la place de quelqu’un d’autre.

Principales caractéristiques du nœud narcissique
Un chemin qui nous conduit au narcissisme se crée lorsque depuis notre enfance on nous éduque en nous répétant:  – Tu te crois supérieur ? ou – Pour qui tu te prends ?

1- Le nœud narcissique intellectuel se base sur la répétition de ce qui nous ressemble. Dans le monde nous sommes attirés seulement par ce qui reflète nos pensées et nous n’acceptons pas ce qui peut les contredire. Dans le narcissisme il y a un rejet de tout ce qui ne nous ressemble pas. Nous pouvons identifier ce nœud quand nous cherchons un partenaire qui :
– Porte le même nom que nous : Antoine – Antoinette / Louis , Louise
– À la même profession que nous : Professeur avec professeur
– Du même âge, le comble du narcissisme serait qu’il/elle soit né(e) le même jour que nous…
– Partage de manière indispensable nos idées politiques, philosophiques et religieuses.
Si dans notre arbre généalogique on observe que chaque génération répète les prénoms de la précédente, nous sommes pris dans un nœud narcissique. Ce fait nous informe que nous répétons inconsciemment les destins de nos ancêtres. ce sont comme des « contrats inconscients » qui limitent nos libertés et que nous signons par le simple fait de porter un nom déterminé.
Par exemple : une famille dont tous les ainés s’appellent Ignacio et sont avocats.

noyau narcissiqueLa philosophie occidentale est narcissique, elle ne reconnaît pas l’importance de la philosophie orientale. Les génies aussi sont des narcissiques de l’intellect. On peut être narcissique victime ou triomphant, beaucoup de politiciens sont narcissiques…
2- Le narcissisme émotionnel, c’est apprendre à chercher les applaudissements et l’amour des autres sans être capables de nous aimer nous-même. Le narcissisme négatif c’est celui dans lequel un individu se regardant dans le miroir ne se plait pas.
3- Dans le narcissisme sexuel-créatif, le maximum du plaisir est procuré par la masturbation (seul ou accompagné). C’est un nœud qui se construit autour d’un grand vide, chez l’enfant qui fût laissé seul à un âge très précoce. Lorsque dans le même territoire ou dans le même espace il y a deux mâles qui ont le même nom un conflit apparaît, ce problème provient du cerveau reptilien. les deux mâles, père et fils, essaient de s’accaparer la femelle. Dans ce cas la mère est « castratrice ». Elle castrera symboliquement le père et transformera le fils en son nouveau partenaire.
4- Le narcissisme matériel est reconnaissable chez ceux qui disent: « Mon œuvre c’est moi ». Préoccupés par notre apparence physique, nous avons un gymnase à domicile. Quand nous nous identifions à nos possessions : maison, voiture,  y compris notre chien qui nous ressemble.
Alexandro Jodorowsky dit que si un sportif de haut niveau s’accroche à ses victoires, il convertit son corps en une prison. Il finit par perdre la faculté de s’aimer et donc aussi celle d’aimer les autres. Il se convertit en un semeur d’amertume.
C’est un nœud qui se construit autour d’un grand vide, l’enfant qui fût laissé seul très tôt.

Le nœud narcissique nous empêche de voir l’autre et par conséquent rend difficile la communication avec tout ce qui est différent.
Réponses, en forme d’exemple, d’une personne narcissique… du point de vue de ses quatre égos :
Centre intellectuel : – Ce n’ est pas que je ne te comprends pas, mais c’est toi que tu es folle (ou fou).
Centre émotionnel : – Ce n’est pas que tu ne m’aimes plus, c’est que tu n’aimes personne.
Centre libidinal : – Ce n’est pas que tu ne me désires pas, c’est que tu es frigide (ou impuissant).
Centre matériel : – Ce n’est pas que tu ne veux rien partager avec moi, c’est que tu es égoïste.
Les personnes qui ont un puissant noyau narcissique forment en réalité un couple avec elles-mêmes, même si elles sont apparemment unies avec quelqu’un. Ce quelqu’un c’ est Echo, qui d’après la mythologie fut la Nymphe qui tomba amoureuse de Narcisse et qui pouvait seulement répéter la fin de ses phrases, elle était son écho. Le(la) partenaire d’un(e) narcissique est un reflet, elle n’a pas de « voix propre ». Le couple se sépare quand le narcissique dénoue son nœud et que Echo récupère sa voix.

Narcissisme culturel
Le noyau narcissique apparait quand dans un univers infini et plein de richesses nous cherchons ce qui est semblable à nous-même. Nos génies scientifiques sont des narcissiques au niveau de l’intellect. Pourquoi dans l’univers ne devrait exister qu’un seul type d’intelligence ? Et bien sûr ce serait la nôtre. Même lorsque nous imaginons Dieu, nous aimons l’imaginer à notre propre échelle humaine…

Différences entre un nœud surmonté, neutralisé, paralysant, subi, et imaginé :
Un nœud surmonté existe, mais à été élevé à un niveau de conscience supérieur, nous le convertissons en quelque-chose d’artistique et d’ utile. (Le nœud narcissique de Jodorowsky est un noyau surmonté)
Un nœud neutralisé est un nœud que nous tenons sous contrôle, mais qui apparaît de temps à autre. (Quand nous cherchons des personnes qui sont nées le même jour que nous, essayant de voir en elles notre propre reflet et que nous prenons conscience de l’absurdité de cette démarche) En réalité il à cessé de nous faire souffrir.
Les nœuds paralysants sont ceux qui  provoquent une maladie. Pour les identifier nous devons chercher parmi nos obstacles… Une preuve que le nœud est dans cette phase est que chaque fois qu’on aborde le « sujet » apparaissent des larmes ou l’humeur change.
Les nœuds subis sont ceux qui nous causent de la souffrance, nous abusent et nous répétons les abus à la génération suivante.
Les nœuds imaginés : nous fantasmons avec un nœud avec pour but de compenser quelque-chose de pire. Par exemple, le nœud narcissique du père se camoufle avec le nœud incestueux du fils.

Il y a un lien entre le paranoïaque et le narcissique.
Les trois symptômes clés qui confirment un terrain paranoïaque sont :
1- Folie des grandeurs
2- Jalousie (la jalousie vient du fait que l’on veut posséder la personne aimée)
3- Délire de persécution

Une personne narcissique :
1- Se prend pour le nombril du monde, est égocentrique, la plus grande.
2- Désire posséder la personne aimée car en réalité ce qu’elle aime c’est son propre reflet et elle ne supporte pas que celle-ci soit possédée par quelqu’un d’ autre.
3- Puisque le monde tourne autour d’elle, croit que tout le monde l’observe, est d’une susceptibilité extrême et dans le pire des cas reconnaît ses propres démons dans la réalité qui l’entoure et la persécute.

Pour terminer nous pouvons parler du narcissisme positif.
Le narcissisme positif c’est quand nous prenons beaucoup de plaisir à aider les gens. Quelque-chose de très positif qui soigne les autres. C’est ce que nous devons faire avec tous les nœuds, les transformer en graines d’où fleuriront de bonnes œuvres pour l’humanité.

Publicités

4 réflexions sur “Le nœud narcissique

  1. … comme il est difficile de renoncer au délire passionné du narcissique qui vous donne tout de lui-même, en s’aimant ainsi lui-même… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s