Docteur Drauzio Varella, l’Art de ne pas tomber malade

Si tu ne veux pas tomber malade, parle de tes sentiments. Les émotions et les sentiments cachés et réprimés deviennent des maladies comme les douleurs gastriques, les ulcères, douleurs lombaires, douleurs de la colonne vertébrale.
Avec le temps, le refoulement des sentiments dégénère jusqu’à devenir un cancer. Donc soyons sincères, confions nous, partageons notre intimité, nos secrets et nos erreurs. Le dialogue, la discussion, les phrases sont un puissant remède et une excellente thérapie.
Si tu ne veux pas tomber malade, prend des décisions. Une personne indécise reste dans le doute, l’anxiété, l’angoisse. L’indécision accumule les problèmes, les préoccupations et les agressions. L’histoire humaine est faite de décisions.
Pour décider il faut savoir renoncer, savoir perdre avantages et valeurs pour en gagner d’ autres. Les personnes indécises sont victimes de douleurs nerveuses, gastriques et de problèmes de peau.
Si tu ne veux pas tomber malade, cherche des solutions. Les personnes négatives ne trouvent pas de solutions et augmentent les problèmes. Elles préfèrent se lamenter, gémir, se complaire dans le pessimisme.
Il vaut mieux allumer une allumette que se plaindre de l’obscurité.
Une abeille est petite mais elle produit la substance la plus douce qui soit.
Nous sommes nos pensées. Les pensées négatives génèrent une énergie négative qui se transforme en maladie.
Si tu ne veux pas tomber malade, n’accordes pas trop d’importance à ton apparence.
Celui qui fuit la réalité, qui feint, qui pose, qui veut toujours faire bonne impression, qui veut se montrer parfait, brave, etc… accumule en fait une charge très pesante.
Il est une statue de bronze aux pieds d’argile, une personne avec beaucoup de vernis mais avec peu de racines. Son destin c’est la pharmacie, l’hôpital et la douleur. Rien n’est pire pour la santé que de vivre d’apparence et de façade.
Si tu ne veux pas tomber malade, accepte toi. Le rejet de soi-même, l’absence d’auto-estime fait que nous devenons étrangers à nous-même.
Être soi-même est le secret d’ une vie saine. Ceux qui ne s’acceptent pas eux-mêmes sont envieux, jaloux, ils imitent les autres, sont compétitifs, destructeurs.
S’accepter, accepter d’être accepté, accepter les critiques c’est cela la sagesse, l’équilibre et  c’est thérapeutique.
Si tu ne veux pas tomber malade, ne sois pas toujours triste. La bonne humeur, le rire, le repos, la joie, apportent la santé et une longue vie. Une personne allègre à le don d’égayer l’endroit où elle se trouve. « La bonne humeur nous sauve des mains du docteur ». La gaité est santé et thérapie.
Si tu ne veux pas tomber malade fais confiance. Celui qui ne fait pas confiance ne communique pas vraiment, ne s’ ouvre pas, n’entre pas en relation, ne crée pas de relations stables et profondes, ne connaît pas l’amitié véritable. Sans confiance il n’y a pas de véritable relation. Le manque de confiance est un manque de foi en soi, en les autres et en Dieu.

Publicités

2 réflexions sur “Docteur Drauzio Varella, l’Art de ne pas tomber malade

  1. Rien n’est pire pour la santé que de vivre d’apparence et de façade
    que de pièces de théâtre j’ai pu jouer, j’ai été une des meilleures actrices du monde !!!
    heureusement qu’à ce jour je suis MOI !!!

  2. Être soi-même est le secret d’ une vie saine

    j’ai été malade pendant 56 ans,
    à ce jour je ne suis plus malade, ce n’est pas un hasard !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s