L’Hermite

Laisser ce qui est certain pour ce qui ne l’est pas,
semer mon silence
aux quatre coins du monde, allumer un feu
au cœur de l’obscurité, m’élever de la proie à l’âme,
jusqu’à ce que ma chair fervent tombe en pétales
et que seule ma lampe, étoile intérieure,
centre ardent de la sphère noire, survive.
Alejandro Jodorowsky, dans « Le  chant du Tarot »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s