Guérir avec la Psychomagie

Guérir c’est être heureux, trouver la joie de vivre.

Que signifie guérir l’arbre ?

Guérir consiste à être soi-même, accéder à la beauté…

Je ne comprends pas la signification « d’être soi-même » . Ne le sommes-nous pas déjà ?

En général nous sommes ce que notre famille, notre société et notre culture a voulu que nous soyons. Nous sommes débranchés de notre essence, de ce que nous pourrions définir comme notre « être essentiel ».

Qu’obtiendrons-nous si nous nous relions avec notre « être essentiel » et si nous nous guérissons ?

Si j’ai un noyau sadomasochiste, je serai guéri quand ma violence sera mise au service des autres et qu’elle se sera transformée  en quelque chose utile. Par exemple, je me transforme un grand chirurgien.

Un voleur arrivera à la guérison en devenant un grand négociant (le commerce dans le fond est un vol : acheter bon marché et vendre cher).

J’ai besoin d’un autre exemple, Comment guérir un pervers-narcissique ?

Quand un pervers-narcissique obtient beaucoup de plaisir en aidant les gens, c’est qu’il a transformé son problème en quelque chose de positif qui guérit les autres. C’est ce que nous devons faire avec tous les noyaux, les transformer en des semences d’où fleurissent des bonnes œuvres pour l’humanité.

Quand un être peut-il être considéré comme complètement guéri ?

Plus que guéri, il entre dans un état de guérison permanent. Je cesse de répéter les mêmes symptômes maintes et maintes fois, je me sors de la folie…

Quels symptômes rencontre-t-on quand nous commençons un processus de guérison ?

Immédiatement l’arbre réagit devant le déséquilibre et il nous accuse, il nous fait sentir que nous lui appartenons et il proteste de manière infinie.

Qu’appelons-nous un arbre sain ?

Un arbre sain est celui qui produit un fruit excellent, même si ses branches sont tordues et son aspect est laid. Pour guérir il faut laisser derrière la vieille peau, laisser notre vieille identité, celle qui nous liait à notre arbre en nous assignant des missions folles.

Tu sens que tu es guéri si tu es libre de : tes peurs, ta rage, tes fautes, ta honte, ta haine, tes critiques, ton dédain pour quelqu’un, ta frustration, tes envies, tes zèles…

Il est apparemment possible de guérir en utilisant la psychomagie ? En quoi cela consiste-t-il ?

La psychomagie est un accélérateur de guérison et un acte psychomagique est une chirurgie pour l’âme. Un contrat symbolique entre le psychomagicien et le consultant. Pour que cela fonctionne, un acte psychomagique doit être toujours appliqué de manière précise, point par point.

Question à Alejandro Jodorowsky, le créateur de la psychomagie : Quels ingrédients utilise cette thérapie ?

Elle emploie la danse, la poésie, la peinture, la musique, la sculpture, la gastronomie, l’aromathérapie, le Tarot, etc. Je n’ai pas essayé d’appliquer un art thérapeutique mais une thérapie artistique.

Les guérisseurs utilisent ce qui ai appelé « la tricherie sacrée ». Pour qu’on réalise un miracle, il est nécessaire que le consultant croie qu’il peut y avoir des miracles. Comme l’esprit rationnel vit dans un búnker sans foi, le sorcier, par prestidigitation, lui montre un faux miracle. Le consultant s’émerveille et y croit. Alors, on peut ouvrir la porte au monde magique, c’est-à-dire à à ce qui est vrai, à ce qui est vital, où on est ce que l’on est et pas ce que la famille, la société et la culture voudrait qu’on soit.

Comment définirions-nous ce qu’est un acte psychomagique ?

Un acte psychomagique est une mise en scène symbolique qui contient les clés de la solution du traumatisme à guérir. C’est la seule « langue » que l’on  parle dans le royaume de l’inconscient, là où résident les conflits. Le mot et la raison ont un pouvoir limité, puisqu’ils ne s’accordent pas avec le récepteur de inconscient, dans lequel le vecteur le plus clair et le plus rapide est celui de la métaphore.

Quelle est la manière dont on conçoit ces actes ?

Les clés symboliques de l’acte parviennent au psychomagicien après avoir analysé le consultant d’inconscient à inconscient. Il peut écouter son histoire, lui lire le Tarot, monter son arbre généalogique et lui prescrire un acte. Un psychomagicien est un artiste guérisseur qui travaille avec l’intuition, c’est pourquoi il n’y a pas d’« actes type », ni un « super-marché de la psychomagie ». Il est certain que parfois, nous pouvons entendre ou lire des actes qu’ont effectué d’autres personnes et que quelque chose résonne dans notre intérieur, nous décidions de le répéter et finalement atteignons l’objectif attendu. Aussi on peut pratiquer l’autopsychomagie, avec des beaux actes qui nous sont dictés par notre sage intérieur. Nous ne devons pas nous  interdire quelque chose qui nous fait bien.

Quelle est la portée de cette médecine curieuse ?

La solution psychomagique comprend un secteur infini de conflits potentiellement guérissables, qui vont du traitement d’une dépendance, jusqu’à faire disparaître les verrues, mais aussi parvenir à l’orgasme, prospérer économiquement ou  tourner son  premier film. Dans les articles suivants nous allons nous concentrer à illustrer quelques exemples, où la psychomagie agit sur  les conflits les plus fréquents qui sont détectés à partir de l’analyse de l’arbre généalogique.

GUÉRIR AVEC LA PSYCHOMAGIE II

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s